Souriez ou mourez

Barbara Ehrenreich est un des modèles militant pour le changement social, membre du Parti social-démocrate d'Amérique. Il était chroniqueur pour le magazine Time et écrit maintenant pour le journal The Progressive.

En 2011, il a écrit un livre intitulé "Souriez ou mourez" et c'est un plaidoyer contre la pensée positive en temps de crise. Voici ce que vous en pensez:

Souriez ou mourez

Mon avis sans m'impliquer autant:

1) Barbara Ehrenreich identifie la «pensée positive» avec le livre «Le secret». Ce sont 2 choses différentes:

* "Le secret" livre écrit dans un but commercial basé sur une idée absurde: l'univers vous donnera tout ce que vous voulez si vous vous concentrez dessus. Votre esprit l'attirera. Ridicule.

* Pensée positive: interpréter la réalité de manière plus positive et efficace sans nier les faits.

Ce sont deux choses totalement différentes, non?

2) Il existe une très grande tendance populaire qui déteste ces thèmes de auto-assistance et amélioration personnelle. La position de Barbara sur la psychologie positive découle de un préjugé envers ces questions par conséquent, il dit que des choses comme la «pensée positive» sont derrière la crise économique et même les régimes totalitaires. Leurs arguments ne me semblent pas viables.

3) La psychologie positive se concentre sur développer toutes les forces et capacités de l'être humain. Y a-t-il quelque chose qui cloche?

Qu'en pensez vous?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Oliver dit

    Je venais de voir la vidéo avant telle qu'elle apparaissait dans le conduitame et je peux dire que j'ai le même avis que vous, je pense qu'il y a un mélange incroyable de concepts absurdes dans la vidéo mais ce qu'il faut préciser sans aucun doute c'est que la pensée positive n'est certainement pas une perte de temps. Les pensées deviennent des croyances, des habitudes, des attitudes et des actions. Une personne positive trouvera toujours des opportunités à des kilomètres et répondra toujours aux situations défavorables avec un esprit plus clair.

    Salutations !!

    1.    Daniel dit

      Merci pour votre avis Óliver. En effet, il est apparu sur Menéame hier et sur ce site, ils détestent justement ces problèmes, c'est pourquoi il est apparu en couverture et a été l'article le plus commenté de la journée.

      Salutations.

  2.   Luisa romero dit

    Décidément pour moi de pratiquer la méditation, je me suis identifié avec un esprit calme et nourri de pensées positives, cela fait vraiment de moi une personne plus ALERTE !!! Plus EVEILLEZ pour disposer correctement du plus grand pouvoir que j'ai qui est de CHOISIR comment je prends la réalité. Je suis chimiste, scientifique, à cause des inflexions de ma vie, j'ai traversé l'ALCHIMIE de l'intuition et maintenant j'essaye de «manger mes fleurs» avec mes pieds sur terre et mes sens à l'écoute. Je sens que je vis dans le meilleur moment de mon histoire, où j'ai accès à tout, en préparant et en planifiant toujours les bases, pour que les MIRACLES se produisent. J'aime ton blog. Encouragez mon inspiration. Merci du Venezuela

  3.   Graciela Fernandez dit

    Les personnes positives vivent mieux, sans aucun doute. Et pas parce qu'elle a plus d'argent, de meilleurs emplois ou qu'elle a plus de succès: simplement parce qu'elle apprend à être satisfaite de ce qu'elle a, à apprécier ce qu'elle fait et à construire des relations plus saines. Être positif ou penser positif signifie être proactif, être créatif, aller de l'avant, rechercher de nouvelles voies et de nouvelles façons de faire les choses.